La déclaration de vos revenus fonciers

a

Attention, les indications données ci-après ne concernent que le régime fiscal français applicable sur le territoire métropolitain.
Soyez très vigilants lors de vos requêtes sur les moteurs de recherches, on atterrit parfois sur des sites francophones, mais étrangers !


LE REGIME DU MICROFONCIER :

Si le montant total de vos revenus fonciers n'excède pas 15.000 euros dans l'année, et sauf option pour le régime réel, le revenu brut encaissé sera porté ligne 4BE de votre déclaration de revenus N° 2042.

Il correspond à toutes les recettes encaissées à l'exclusion du montant correspondant aux charges incombant aux locataires. L'abattement forfaitaire pour frais qui sera appliqué sera de 30 %.

Aucune autre déduction pour charges n'est possible, mais en cas de déficits antérieurs, ceux-ci sont à mentionner ligne 4BD.

LE REGIME DU REEL :
Ce formulaire est disponible sur le site du centre des impôts en cochant l'option des revenus fonciers au moment de votre déclaration de revenus en ligne.
Si le montant encaissé dans l'année est supérieur à 15 000 euros, la souscription de la déclaration 2044 est alors obligatoire.

Si vous avez des travaux importants pour assurer l'entretien de vos biens locatifs, vous avez tout intérêt à opter pour la déclaration au régime réel. Sachez toutefois que si vous optez pour l'une ou l'autre des formules, vous ne pouvez plus changer durant 3 ans.


Si vous n'avez jamais rempli de déclarations de revenus fonciers, pas de panique, étudiez soigneusement la notice explicative téléchargeable également sur le site des centre des impôts.
Vous pouvez la télécharger à l'avance et préparer votre déclaration en étudiant bien chaque rubrique.
L'essentiel étant que le jour où vous allez la remplir, de le faire à tête reposée, dans un endroit calme, et d'avoir le temps pour lire tranquillement chaque rubrique et les explications qui y sont données, et de pouvoir vérifier l'exactitude des sommes que vous avez indiquées.

Relisez-vous, refaites vos calculs, vérifiez bien les sommes que vous reportez d'une page à une autre.

Si vous déclarez plusieurs biens, efforcez-vous de toujours leur affecter le même numéro sur les déclarations de chaque année, cela vous évitera de vous embrouiller plus tard (reprenez le même ordre que l'année précédente).
Avant d'effectuer votre déclaration de revenus en ligne, nous vous recommandons de remplir auparavant votre brouillon papier, et de reporter ensuite les chiffres sur votre télédéclaration, toujours dans le calme et à tête reposée.

En attendant le moment de faire votre déclaration, nous vous conseillons de commencer à préparer tranquillement tous les éléments dont vous aurez besoin pour remplir cette déclaration :
- Le montant total des loyers perçus pour chacun de vos biens donnés en location,
- Les renseignements concernant ces biens (adresses, dates d'acquisition, noms de vos locataires),
- Toutes les charges afférentes à chacun des locaux : assurances, factures de travaux ou réparations,
- Calculez le montant des intérêts des emprunts pour chacun des biens loués,
- Taxes foncières.

L'idéal étant de faire une photocopie de tous ces documents, que vous agraferez au double de votre déclaration, ce qui vous permettra, en cas de besoin, de retrouver plus facilement tous les justificatifs que l'administration fiscale pourrait vous réclamer plus tard.

Par expérience, nous ne saurions trop vous conseiller d'être le plus méthodique et ordonné possible.
Un dossier pour chaque locataire dans lequel vous trouverez le bail et tous ses documents annexes, les doubles des quittances, les photocopies des factures d'entretien, de travaux, de charges, les originaux étant placés dans le dossier impôts de l'année concernée.
Un dossier impôts pour chaque année dans lequel vous placerez tous les documents ayant servis à l'établissement des déclarations.

Gardez à l'esprit qu'un contrôle fiscal peut remonter sur trois années en arrière et que les évènements de votre vie pourront peut-être vous faire oublier rapidement où vous avez placé le bon papier justifiant une dépense.
Gardez vos déclarations au moins trois ans, et pensez lors de la destruction des déclarations antérieures à récupérer les factures de vos travaux surtout s'ils entrent encore dans la période de garanties.

Evitez de faire votre déclaration de revenus le dernier jour, d'autant plus si vous devez faire celle-ci en ligne. Il suffit que vous ayez un problème de connection ce jour là, ou que votre pc ait décidé de vous abandonner au mauvais moment, et c'est le risque d'une pénalité de 10% à la clé.

a

VOTRE BAIL DE LOCATION et LA GESTION DE VOS BIENS IMMOBILIERS
Espace dédié aux locataires et aux propriétaires bailleurs
WWW.LOCABAIL.NET


 


Site www.locabail.net © A&P Productions - Tous les documents de ce site sont protégés